Presse

19 Août 2017

Pierre-Marc Durivage | La Presse+ | 19 août 2017

Déjà que l’été passe en coup de vent, vaut mieux s’assurer que chaque heure compte. Il est hors de question de perdre du temps à chercher l’outil perdu dans le fouillis du garage ou du cabanon. Le secret est d’optimiser l’aménagement de cet endroit bien trop souvent négligé.

UNE PIÈCE À PART ENTIÈRE

« Souvent, les gens qui viennent nous voir sont à bout, ils n’en peuvent plus, soutient Roberto Wilson, cofondateur d’Espace Garage Plus, de Terrebonne. Avec 400 ou 500 pi2, le garage est une pièce de plein droit, c’est aussi l’une des plus grandes de la maison. » 

Pour M. Wilson, le cabanon et, à plus forte raison, le garage peuvent être aménagés avec le même soin qu’une cuisine. « C’est sûr que je prêche pour ma paroisse, mais les gens pourraient être plus fiers, faire plus attention à leur propriété, parce qu’après tout, le garage fait partie du bâti, insiste-t-il. Quand on assure un minimum d’entretien, un minimum de rangement, il n’y a rien de plus agréable qu’un garage bien organisé, on le voit dans le témoignage des gens. »

FAIRE LE GRAND MÉNAGE

« Au départ, il faut épurer, explique Stéphane Dubé, copropriétaire de ProDesign Garage, de Sainte-Julie. Souvent, on voit des gens qui ont conservé des jouets de bébé alors que leurs enfants ont plus de 10 ans. Quand on a passé au travers de tout ce qui n’est plus essentiel, on peut arriver avec une solution de rangement plus modeste que prévu. » 

De son côté, Roberto Wilson recommande de faire le ménage en utilisant la technique des trois piles : celle des choses qu’on veut envoyer au centre de récupération, celle que l’on veut donner et celle qu’on veut conserver.

« Dans un garage, plus c’est le fouillis, plus les gens sont paresseux. Ils ne trouvent plus ce qu’ils cherchent et réalisent à terme qu’ils ont trois fois le même outil. Un ménage s’impose. »

— Roberto Wilson

UTILISER TOUT L’ESPACE DISPONIBLE

Autant dans un garage que dans un cabanon, il faut maximiser l’usage des murs et du plafond. « Pour l’aménagement mural, le marché se partage entre les personnes qui bricolent ou celles qui font affaire avec des firmes spécialisées, explique Roberto Wilson. Mais il faut savoir que toute la surface des murs peut être utile pour y accrocher des objets. »

Quant au plafond, on peut y fixer des plateformes grillagées ou y installer des systèmes d’ancrage pour vélos ou boîtes de transport, par exemple. L’espace au-dessus de la porte de garage peut aussi être exploité. « Si la maison est bien construite, les systèmes ancrés aux poutrelles du plafond peuvent accueillir des articles pesant jusqu’à 600 lb », estime Roberto Wilson.

« Il faut toutefois prendre des précautions quand on travaille en hauteur, ajoute-t-il. Vaut mieux travailler à deux, et on recommande d’acheter toujours les mêmes bacs, de mêmes dimensions, pour avoir des références constantes au niveau du poids et de la manipulation. On s’assure aussi de les identifier en dessous et sur le devant. »

ERREURS À ÉVITER

Un bon aménagement passe tout d’abord par un plan. « On y va souvent à tâtons, petit à petit, souvent pour des raisons budgétaires, reconnaît Stéphane Dubé. Mais on s’aperçoit à terme qu’il y a un bout de mur de 18 po où il est impossible de mettre quoi que ce soit. » 

Il faut aussi faire gaffe aux fausses bonnes idées. « L’erreur classique est de construire une mezzanine en bois, se fabriquer un réduit qui est peu confortable, trop profond, peu accessible, affirme Roberto Wilson. Les gens utilisent seulement le devant de la mezzanine alors qu’avec des supports grillagés, on peut y accéder des quatre côtés. » 

Aussi, M. Wilson recommande de ne pas mettre d’objets lourds dans les boîtes de rangement : « On ne charge pas les bacs avec des livres ou des surplus de tuiles de céramique, insiste-t-il. C’est comme si on y mettait des pierres ou des briques. »

CHAQUE CHOSE À SA PLACE

Dans la cuisine, on range les ustensiles toujours au même endroit. Il faut faire la même chose dans le garage ou le cabanon. « Il faut y aller par thèmes, explique Roberto Wilson. Pour les restes de peinture – que l’on pourrait très bien aller mener au centre de récupération –, il faut s’assurer qu’ils sont rangés dans une armoire qui ne sert qu’à ça, c’est assez élémentaire. Au fond, ranger n’est pas si compliqué, il faut simplement mettre l’épaule à la roue. »

19 Nov 2013

Jacqueline Simoneau | CAA Touring | Hiver 2013

Votre garage est sens dessus dessous? Vous ne supportez plus d’avoir à tout déplacer pour trouver l’objet dont vous avez besoin? Il n’y a plus d’espace pour garer votre voiture? C’est le temps du réaménagement.

Avant toute chose, il est important de faire l’inventaire des objets entreposés dans votre garage. Créez trois piles: les articles à conserver, ceux à jeter et ceux à donner à des organismes d’entraide. Une fois ce grand désencombrement terminé, rassemblez les objets à garder par catégories (sport, bricolage, outillage, etc.). Vous les regroupez ainsi afin de les repérer au premier coup d’oeil. Planifiez ensuite votre projet d’aménagement selon vos besoins présents et futurs. Voulez-vous davantage de rangement? Souhaitez-vous créer des espaces bien définis, comme un coin bricolage, jardinage ou mécanique? Tenez-vous à y garer la voiture? Quel est votre budget? Il s’agit d’une étape essentielle pour créer un lieu ordonné, pratique et multifonctionnel.

Le revêtement de sol Avant d’installer un système de rangement, pensez à recouvrir le plancher de béton d’un revêtement adéquat. Il en existe une panoplie sur le marché. Parmi les plus efficaces: le revêtement à base de polyuréthane et de polycarbamide. Il est flexible, résistant aux taches, à l’abrasion, aux produits chimiques, aux UV (ne jaunit pas), aux impacts et aux marques causées par les pneus chauds, en plus d’être sans odeur, facile d’entretien (un coup de balai et un peu d’eau et le tour est joué), sans joint, durable et offert en plusieurs teintes. Le prix: environ 6 $ le pi2 pour un garage en bon état. Cela inclut la main d’oeuvre, les produits et la préparation de la surface. À retenir: ce type de revêtement n’est vendu que chez les professionnels en revêtement de plancher de béton.

La préparation de la surface est aussi importante que l’application. Il faut d’abord sabler toute la dalle de béton par abrasion mécanique (sableuse à lames de diamant) pour éliminer toute trace de graisse, d’huile, de peinture et de saletés, et offrir une bonne adhérence aux produits. Si la surface n’est pas sablée adéquatement, le revêtement risque de s’écailler, ce qui réduirait grandement sa durée de vie. Il faut ensuite réparer les trous et les fissures avec un gel polymère flexible. Ainsi, si la dalle bouge en raison des brusques changements de température, le gel ne fendillera pas. Suit l’application du revêtement de polyuréthane à l’aide d’une raclette puis d’un rouleau pour l’uniformiser. Après cette étape, des granules de vinyle coloré sont dispersés sur toute la surface pour renforcer le revêtement et donner un fini antidérapant (le plancher vitrifié peut devenir glissant quand la surface est mouillée) à l’aspect « terrazzo ». Le processus se termine avec l’application d’une couche de polycarbamide. Cet enduit transparent scelle les morceaux de vinyle, donne un fini lustré et, surtout, offre une protection maximale et durable.

Un conseil: mieux vaut faire affaire avec un professionnel pour la préparation et la pose du revêtement. Vous vous éviterez ainsi bien des maux de tête.

Les systèmes de rangement Vous pouvez faire appel à un professionnel pour aménager votre garage – une tendance de plus en plus en vogue – ou sélectionner vous-même les systèmes de rangement adaptés à vos besoins. Un tas d’options s’offrent à vous, les experts proposant une panoplie de produits de formes et de dimensions variées spécifiquement conçus pour optimiser l’espace jusque dans ses moindres recoins. Magasinez et visitez les salles d’exposition. La stratégie gagnante: libérer l’espace au sol en utilisant au maximum les murs et le plafond. Les supports de rangement au plafond doivent toutefois être sécuritaires et suffisamment solides pour recevoir des bacs dans lesquels vous déposerez les articles saisonniers (décorations de Noël, accessoires pour la terrasse) et certains objets plus volumineux (pneus, chaises d’extérieur).

La plupart des armoires de rangement mural sont faites d’acier ou de mélamine. Généralement, les armoires en acier sont préfabriquées, donc déjà montées. L’acier est solide, résistant et imperméable à l’eau et à l’humidité. Pour un acier robuste, choisissez-le de calibre 18. Les armoires en mélamine sont, pour leur part, vendues en formats standard, mais elles peuvent être fabriquées sur mesure, selon vos besoins et la configuration de votre garage. Pratique si l’espace est restreint. La mélamine doit cependant être de bonne qualité – comme la mélamine haute densité thermofusionnée – pour supporter l’humidité ambiante et les écarts de température sans gauchir ou se « délaminer ». Mais quel que soit le matériau, sélectionnez des armoires équipées de tablettes réglables et des tiroirs solides pour pouvoir y mettre des articles lourds. Bon à savoir: certaines armoires en mélamine se suspendent à même un système d’accrochage mural, ce qui permet de les déplacer aisément au besoin. Une bonne idée si vous avec des contraintes d’espace.

Les armoires qui ne sont pas arrimées directement au montant des murs doivent être munies de pieds ajustables. Les spécialistes recommandent en effet de dégager le plancher d’au moins six pouces pour faciliter le nettoyage. Et si vous prévoyez garer la voiture dans le garage, placez les modules à bonne distance du véhicule pour permettre l’ouverture des portières sans risque d’égratigner la carrosserie. Prévoyez aussi assez d’espace pour circuler.

Ultrapratique: les systèmes d’accrochage mural prenant appui sur des panneaux perforés ou des grilles en acier pour suspendre facilement – à l’aide de crochets, de supports, de paniers, de bacs et de tablettes – les articles de sport, les outils et les accessoires de jardin (râteaux, pelles, etc.) qui se rangent difficilement dans les armoires.

L’établi est évidemment un must dans le garage, puisqu’il permet d’effectuer des travaux de bricolage, de jardinage ou même de nettoyage. Les comptoirs d’établi les plus populaires sont en acier inoxydable ou en érable lamellé recouvert de plusieurs couches de laque catalysée. L’acier inoxydable est résistant, solide et résiste à la corrosion. Par contre, il s’égratigne facilement. Le bois peut s’abîmer, mais il suffit de le sabler et de le laquer pour lui redonner son fini. N’oubliez pas d’installer au-dessus de l’établi un système de grillage mural pour garder votre outillage à portée de main. Des crochets permettront d’y suspendre des paniers et des pots de différentes grandeurs où vous déposerez clous, vis et autres menus objets. Vous apprécierez également le dévidoir mural pour le tuyau d’arrosage et les supports muraux pour pneus.

 

18 Avr 2011

PlanImage.com

Pour cet espace résolument masculin, Manon a d’abord fait un grand ménage en installant un comptoir et des armoires conçus par Espace Garage Plus pour ranger outils, jouets et articles de sport. Elle a ensuite appliqué un scellant d’un bleu électrique sur le sol de ciment afin de garder l’endroit propre. Enfin, elle a fait appel à l’artiste Jean Pronovost pour qu’il reproduise sur l’un des murs le rutilant emblème de la Ford Mustang, la voiture de prédilection du propriétaire.

17 Avr 2011

Espace Garage Plus - Canal Vie

Manon Leblanc | Canal Vie

Dans cet épisode, Manon fait appel aux produits et services spécialisés pour le garage d’Espace Garage Plus pour la conseiller et l’assister dans l’aménagement du garage de ce projet résidentiel.

15 Avr 2011

Espace Garage Plus - V Télé

Frédéric Charpentier | V Télé

Dans le cadre de l’émission du matin, le chroniqueur Frédéric Charpentier présente Espace Garage Plus et ses différents produits spécialisés pour le garage à l’animateur Gildor Roy et lui révèle son coup de coeur: des housses pour pneus avec support de rangement mural.

14 Avr 2011

Christian Lavigne | Le Journal de Montréal | 20 juin 2009

Un peu partout en Amérique du Nord, lorsque vient le temps de prioriser les investissements en rénovation ou en décoration, la cuisine et la salle de bains sont fatalement les premiers choix, au plus grand plaisir de maman. Suit la salle familiale – le séjour – pour le plus grand bonheur de toute la famille. Mais qu’en est-il de papa, toujours responsable des voitures, des ordures, du déneigement, etc.? Est-il le seul responsable de l’état du garage? À l’occasion de la Fête des Pères, nous vous proposons une nouvelle façon de voir cet espace négligé de la maison. Il ne suffit pas de ranger, il faut rénover cet espace et le valoriser. Pourquoi? Parce qu’à court terme, on peut y ranger en toute sécurité, plein d’articles d’usage quotidien qui n’ont pas leur place dans la maison comme la voiture, la moto, les vélos des enfants. etc. À moyen terme, un garage bien rangé nous permettra d’y réaliser des projets de bricolage, entre autres, et de ranger de façon sécuritaire et organisée des appareils qu’on utilise rarement. Finalement, un garage bien aménagé donnera à long terme probablement plus de valeur de revente à votre maison qu’une piscine, car il sera toujours nécessaire et lui, ne requiert aucun soin particulier. Avant de terminer, voici deux conseils: premièrement, avant d’entreprendre votre projet de rénovation, mettez de côté ce qui pourrait vous être encore utile et distribuez le reste à des organismes d’entre-aide de votre quartier. Deuxièmement, prévoyez vos rénovations en fonction de vos projets, car vous serez surpris de voir comment l’accumulation se répète. Aujourd’hui, nous vous présentons les solutions d’une entreprise québécoise établie dans la grande région métropolitaine et spécialisée dans l’aménagement complet de garages résidentiels au Québec: Espace Garage Plus, fondée en 2006 par Roberto Wilson et Michel Marcoux. www.espacegarageplus.com

13 Avr 2011

La Presse | Magazine XY | 2009

UN GARAGE BIEN AMÉNAGÉ ET MULTIFONCTIONNEL, ÇA VOUS INTÉRESSE?

Lors de la vente d’une propriété un garage bien organisé est un argument massue pour la transaction. L’aménagement du garage sera alors un bon investissement puisque l’on peut récupérer jusqu’à 70 % de son coût. Réorganiser son garage, ce n’est plus un luxe, mais un réel besoin quand on prend conscience de l’intérêt de cette pièce trop longtemps considérée comme le parent pauvre de la maison. Plus ou moins négligé, le garage se transforme souvent en entrepôt qui sert à tout sauf à garer la voiture. Dès qu’un meuble, un accessoire de décoration, des livres, des CD sont jugés indésirables à l’étage, ils débordent allègrement dans le garage à côté du sapin et au milieu des skis, bottes, luge, planche à voile, restes de carrelage, bûches de bois, outils de jardinage… Cette détérioration progressive de l’espace est d’autant plus regrettable qu’il s’agit en fait d’une pièce chauffée supplémentaire d’une superficie moyenne de 28m2 (300 pi2), qui sert souvent de pièce de transition pour accéder à l’intérieur de la maison. Intelligemment aménagée, elle pourrait servir autant de garage, d’atelier, de pièce d’appoint pour le rangement et même de salle de jeu pour les enfants.

Solution clé en main Mais comment s’y prendre pour que cet espace ait des allures invitantes tout en gardant sa vocation? Soit on relève ses manches et l’on procède soi-même aux transformations, soit on demande l’aide d’un professionnel. Dans ce domaine, des spécialistes tels que Espace Garage Plus peuvent vous offrir une panoplie de services en aménagements spécialisés et personnalisés. L’un des propriétaires et fondateurs de cette entreprise a d’ailleurs personnellement vécu un problème de garage peu fonctionnel. C’est en cherchant des solutions pour lui qu’il a trouvé comment optimiser cet espace. Désormais, il peut répondre aux attentes d’un grand nombre de gens qui désirent faire un changement dans ce lieu où s’entassent plein d’objets hétéroclites. Pour un service clé en main, il suffit de prendre rendez-vous avec un technicien installateur qui évaluera d’abord vos besoins et procédera ensuite à l’élaboration d’un devis en bonne et due forme. Un délai d’environ trois semaines sera nécessaire pour que se concrétise la transformation. Selon  l’aménagement choisi, l’installation prend en général de deux à trois jours. Tout se fera dans les dates et les délais prévus puisque cette compagnie se fait toujours un devoir de respecter ses engagements.

Place aux changements Selon vos besoins et les dimensions de votre garage, différents éléments peuvent être facilement installés pour maximiser l’espace. Par exemple, des corps d’armoires flottantes en mélamine thermofusionnée haute densité ou des armoires en acier déposées sur le sol sont des choix aussi valables l’un que l’autre. Dans les deux cas, il s’agit de matériaux résistants de grande qualité fabriqués au Québec. Pour suspendre différents objets, un système d’accrochage mural avec grille d’acier arrimé à six points d’ancrage peut supporter jusqu’à 135 kg (300 lb) de charge. Munie de crochets de différentes tailles, cette suspension permet d’avoir sous la main des objets que l’on utilise fréquemment tels qu’un sac de golf, une bicyclette ou des outils de jardinage. Pour le sol, il existe un nouveau produit résistant et sans danger qui permet de sceller le béton pour rendre son apparence impeccable et facile d’entretien. Homologué par Agriculture Canada, l’époxyde industriel appliqué dans le contexte résidentiel offre un choix de 24 couleurs différentes et trois vernis. Enfin, un nouveau support mural en acier pour huit pneus sur jantes sera proposé dès septembre. Combien coûtent de telles installations? Pour un garage simple autour de 5 000 $, un garage double, 10 000 $ et un garage triple avec armoires en acier, environ 40 000 $.